Moderatio, le credit sans soucisrachat creditrachat de crédit

rachat credit rachat pret surendettement

rachat de crédit - étude gratuite

Ce service est totalement
gratuit et confidentiel
(soumis au secret bancaire)
et a fait l’objet d’une
déclaration à la CNIL.

Modératio - Le crédit sans souci


Regroupement de vos crédits en cours

Vous avez plusieurs crédits qui vous coûtent très chers chaque mois et vous ne pouvez plus ‘profiter de la vie’.
Vous aimeriez faire regrouper tous vos crédits en un seul car vous êtes écrasés par l'importance que représente dans votre budget, la somme totale de vos mensualités et vous souhaitez récupérer du pouvoir d'achat, partir en vacances ou de nouveau, pouvoir épargner.
Renégociez en un seul, TOUS vos prêts et réduisez votre endettement jusqu'à 75% !

Vu le 20/06/2012 sur la revue QUE CHOISIR              "Le rachat de crédits continue d’avoir plutôt mauvaise presse. Pourtant, l’opération en tant que telle peut se révéler utile pour réduire son surendettement ou simplement dégager de nouvelles possibilités d’emprunt."

Rachat de crédit

L'objet de ce prêt est la reprise de la TOTALITE des crédits (personnel, revolving, découvert bancaire, retard d'impôts …) en un seul. Grâce à l'effet conjugué d'un taux plus bas et d'une durée plus longue, la mensualité ainsi obtenue permet à l'emprunteur de récupérer du pouvoir d'achat et de ne plus se trouver en situation de surendettement. Ne pas hésiter à jouer 'cartes sur table' et déclarer la totalité  des encours et des dettes fiscales ou familiales avec le prêteur qui la plupart des fois, englobera le rachat de vos dettes fiscales ou familiales, dans la mensualité de ce nouveau prêt !

Principe
Un seul crédit, un seul prélèvement à la même date, tout devient beaucoup plus simple. Une seule mensualité plus légère, c'est beaucoup plus facile à gérer. Le montant emprunté reprend le capital restant dû de tous les crédits en cours, majoré le cas échéant des pénalités de remboursement anticipé et des frais inhérents à l'opération. 
 

Avantages
o
Pas d'ouverture de compte bancaire à faire
o Pas de salaire à domicilier
o Bénéficier d'un taux d'intérêt relativement bas (proches de ceux pratiqués pour l'acquisition immobilière)
o Avoir MODERATIO comme seul interlocuteur (autre que son banquier) qui vous conseillera avec objectivité et sans porter de jugement.

Durée
Avec MODERATIO la durée consentie est comprise entre 7 et 12 ans pour les prêts sans garantie ; entre 7 et 35 ans pour les prêts avec garantie.

Rachat de crédit pour les propriétaires…
Plusieurs possibilités pour lutter contre le surendettement sont possibles.
Si vous êtes propriétaire ou en accession à la propriété de votre résidence principale ou secondaire, vous pouvez bénéficier d'un rachat de crédit avec ou sans garantie.
Si vous optez pour un prêt sans garantie, la durée qu’on vous proposera sera alors limitée à 12 ans. Vous pourrez alors conserver votre prêt immobilier. Un taux fixe vous sera systématiquement proposé. Au 01/10/2011, les taux fixes avoisinent les 10%.

Si en revanche, vous incluez votre prêt immobilier, la durée pourra s'étaler jusqu'à 35 ans. Un taux fixe ou un taux révisable seront possibles. A noter qu'aujourd'hui, lorsqu'on parle de taux fixe, on parle de taux fixe définitif. Le taux ne changera pas pendant toute la durée du prêt. A taux révisable, il conviendrait plutôt de parler de taux fixe au début du prêt, puis du choix de passer ensuite à un taux variable ou à un taux fixe définitif, à l'issue d'une période d'un an ou de 5 ans.

L'avantage est alors de pouvoir profiter d'un taux plus bas, à partir de 4,5% fixe la première année puis à taux révisable à compter du 13ème mois (partie fixe + Euribor 1 mois). La condition importante pour prétendre à obtenir ce type de prêt est de ne pas avoir de rejets de prélèvements au moment de la demande. De plus, il s’agit de faire un financement dans lequel vous pouvez inclure de la trésorerie, jusqu’à concurrence du taux d’endettement qui vous est possible d'atteindre selon vos revenus.
En termes de garantie, l'hypothèque ou l’intervention d’une société de caution sera sollicitée. Vous bénéficierez de taux quasi-identiques à ceux que l’on peut obtenir en prêt immobilier. Le regroupement credit se fait à des taux allant de 3,60 % à 6,30 % pour la plupart des cas pour le regroupement de tous vos prets

Rachat de crédits pour les locataires…
Plusieurs possibilités pour lutter contre le surendettement sont possibles. Si vous êtes locataire, vous pouvez faire immédiatement une simulation sur notre formulaire. La durée proposée est de 7 à 12 ans et le taux est souvent fixe.

Rachat de prêt sans changer de banque
Sans changer non plus la domiciliation de votre salaire, nous vous proposons un regroupement de tous vos crédits. La mise en place de ce nouveau prêt vous permet de ne payer qu’une seule mensualité puisque tous vos précédents crédits sont remboursés.

Avec une opération de rachat de crédit, le demandeur est souvent tenté de cumuler dans sa demande, de la trésorerie. Le montant de cette trésorerie est généralement limitée s'il s'agit de trésorerie de confort. Avec MODERATIO, nous ne vous obligeons pas à souscrire un placement. Si vous souhaitez épargner vous le ferez là où vous le voulez.

Le surendettement
Le surendettement s’installe dès que les charges mensuelles de crédit, rajoutées au loyer, dépassent la norme habituellement admise de 33 %. Cependant, c’est à partir de 66% que l’on peut parler réellement de surendettement et qu’un regroupement de crédits s’impose. En effet, à partir du moment que vous êtes endettés à plus de 2 tiers de vos revenus, vous ne pourrez plus rembourser, sauf à faire encore de nouveaux prêts pour payer les mensualités. C’est la spirale sans fin. C’est évidemment dans ce type de situation, avant qu’il ne soit trop tard, qu’il faut faire la consolidation de ses crédits. Ce surendettement peut avoir plusieurs causes. Un accident de la vie type divorce notamment ou perte d’un emploi, donc d’un revenu, pendant un laps de temps, peut entraîner beaucoup de difficultés à régler ces mensualités. Peu de gens pensent à ce moment là, de faire un crédit pour les regrouper en un seul rachat, faute d’information. La difficulté de faire face à ses charges provoque pour la plupart des personnes, l’envie de faire un crédit supplémentaire et non pas une opération de rachat de ses crédits. C’est dommage car on peut très bien dans son rachat, inclure de la trésorerie supplémentaire ou obtenir un différé de paiement pour sa première mensualité.

Le fonctionnement d’un rachat de crédit

C’est simple, MODERATIO s’occupe de tout et nous vous donnons une réponse de principe à votre demande de refinancement immédiatement en remplissant ce formulaire. Notre outil on-line vous donne un avis de principe, immédiatement à la fin de la saisie. Ensuite, un analyste spécialisée en rachat credit traitera d’une façon manuelle votre demande. A l’issue, plusieurs possibilités sont possibles :
• Votre situation ne permet pas de faire cette consolidations par rapport à la nature de votre contrat de travail, ou parce vous êtes récidiviste. Un courrier vous est alors adressé pour vous informer du refus prononcé à votre simulation.
• Votre formulaire laisse à penser qu’il manque des informations indispensables au regroupement de crédits. Un appel téléphonique vous sera alors adressé afin que l’analyste recueille les informations complémentaires nécessaires à l’étude de votre demande.
• Le regroupement des prêts semble possible. Un appel téléphonique et un courrier vous sont alors adressés.

La bonne foi de l'emprunteur…
Lorsqu’un particulier s'est endetté, c’est parce qu’il a souscrit plusieurs crédits. Or comment peut on avoir souscrit en toute impunité une multitude de crédits et solliciter de fait un rachat de crédits, en précisant être de bonne foi.

En même temps, on constate que les formulaires de souscription d’un crédit personnel ou d’un crédit revolving, sont faits de telle façon, qu’il n’y a que 2 ou 3 lignes le plus souvent, pour inscrire ses crédits en cours. L’emprunteur n’est donc pas plus motivé que cela pour prendre le temps et le recul nécessaire, pour faire une juste déclaration de sa situation d’endettement ou de surendettement actuelle. Peut on alors reprocher à l’emprunteur sa bonne foi quant à son déclaratif, alors même que l’organisme de crédit, s’évertue à rendre difficile la mission de déclaratif du client potentiel.
Lorsqu’un organisme veut savoir précisément la situation de son client, la moindre des choses est de lui en donner la possibilité. C’est ce que l’on peut constater lors d’une demande d’adhésion à une assurance de prêt. Les questionnaires sont souvent rigoureux et contiennent beaucoup de questions.
Il devrait en être de même pour souscrire un crédit; il en est de même pour faire un rachat de crédit. L’organisme qui intervient à un moment où votre situation bancaire n’est pas des plus florissantes, veut faire la situation exacte de votre surendettement au moment de l’étude du dossier. Le déclaratif client va être scrupuleusement vérifié par l’analyste.
En même temps, quoi de plus normal ? Il s’agit de faire une photo de la situation de surendettement à un moment précis et de l’analyser le plus précisément possible, afin de proposer une solution concrète.

Analyse et vérification des documents

Le déclaratif des emprunts en cours fait par l’emprunteur n’est pas forcément le reflet de la réalité. Malheureusement, beaucoup d’emprunteurs qui nous sollicitent, pensent que de dissimuler des emprunts en cours ou certaines informations, va les aider à avoir une proposition de rachat crédit. Or c’est une fausse bonne idée de penser cela. Cela ne peut en effet que desservir l’emprunteur. Un professionnel du rachat de crédit va pointer les comptes bancaires du demandeur et rapprocher toutes les dépenses et recettes du demandeur. Si des crédits sont décelés alors qu’ils n’avaient pas été déclarés auparavant, le climat de confiance indispensable va être du coup rendu difficile. Le rachat de crédits oblige l’analyse à détecter l’ensemble des crédits et comptes bancaires de l’emprunteur. La confiance qu’ont les prêteurs vis-à-vis de ce professionnel du rachat crédit ne peuvent être altérés par des fausses déclarations de la part du demandeur. L’analyste doit faire preuve d’une rigueur sans faille.

En France, l’automobiliste se joue bien souvent des limitations de vitesse. Nous sommes un pays latin et réfractaires aux interdictions. Lorsqu’il s’agit d’argent, on ne doit pas et on ne peut pas se jouer du prêteur. Or en matières de rachat de pret, il est malheureusement habituel de constater que le demandeur ne dit pas toute la vérité.

ACTUALITES :

15-04-2012 : 2012, année d’élection et de règlementation !
Les derniers chiffres publiés par l’ASF au 30 novembre 2011, nous démontrent qu’il est bien difficile de faire des prévisions pour cette nouvelle année 2012. Le marché affiche une croissance de 4,5% en 2011 (au 30 novembre 2011), alors que novembre fut marqué par un net recul de 7,4% ! L’augmentation du coût d’acquisition des liquidités qui risque d’être accentuée par la récente dégradation de la notation de la France par STANDARD & POOR’S et l’évolution de la règlementation risque d’impacter l’activité de rachat de crédits.
2012 est une année d’élection présidentielle. Le pouvoir d’achat, l’endettement des ménages et le surendettement seront au cœur de la campagne électorale. En attendant les résultats et les mesures concrètes qui seront proposées aux foyers, gageons qu’en attendant, le rachat de crédit proposé par MODERATIO soit la solution immédiate.

Conception & réalisation Force Interactivecredits